L’innovante série Accord publiée sous forme de livres numériques

Pour la première fois, les 25 éditions des publications Accord de Conciliation Resources sont disponibles, dès maintenant, pour être téléchargées gratuitement sous forme de livres numériques.

Dépossédés : le sort des civils dans les zones de la République démocratique du Congo touchées par la présence de l’Armée de résistance du Seigneur

aoû 2014

A l’extrémité nord-est de la République démocratique du Congo (RDC), la vie quotidienne est dominée par une insécurité́ chronique marquée par des attaques répétées de l’Armée de résistance du Seigneur (Lord’s Resistance Army, LRA), des affrontements avec un nombre croissant d’éleveurs Mbororo et des actes de banditisme.

Appel à l’action pour protéger et reconstruire les vies dans les zones touchées par la LRA

Les résultats de nouveaux travaux de recherche publiés cette semaine expliquent comment les leaders locaux en Afrique orientale et centrale et la communauté internationale peuvent mieux protéger les civils de l’Armée de résistance du Seigneur (Lord’s Resistance Army, LRA), la guérilla de Joseph Kony, et réintégrer ses anciens membres dans leurs communautés respectives.

« Nous l'aimons tant... que peut-on faire? » : appuyer la réintégration des rescapés de la LRA de retour en RDC et au Soudan du Sud

aoû 2014

Depuis 2008, l’Armée de résistance du Seigneur (Lord’s Resistance Army, LRA) enlève des enfants et des adultes dans les zones frontalières oubliées de la République démocratique du Congo (RDC), de la République centrafricaine (RCA) et du Soudan du Sud. Les milliers de personnes qui survivent à cette épreuve doivent par la suite entreprendre le douloureux processus de réintégrer une vie civile normale. 

Rentrer et vivre en sécurité: protéger les civils et soutenir la réintégration dans les communautés touchées par la LRA

aoû 2014

L’Armée de résistance du Seigneur (Lord’s Resistance Army, LRA) continue de menacer la vie et les moyens de subsistance de milliers de civils dans les zones frontalières de la République démocratique du Congo (RDC), de la République centrafricaine (RCA) et du Soudan du Sud. Des attaques imprévisibles et la résurgence de souvenirs des atrocités passées empêchent les communautés locales de continuer à vivre de leurs moyens de subsistance traditionnels.

Pourquoi et comment impliquer les groupes armés : remise en question des idées reçues et élargissement des options

Les gouvernements continuent à rechigner à impliquer les groupes armés, car cela constitue une action complexe, risquée et extrêmement politique. Or, comme l’explique Teresa Dumasy, une implication constructive avec les groupes armés peut donner lieu aux conditions propices à la résolution pacifique des conflits.

Déclaration conjointe sur la crise persistante dans les zones affectées par la LRA

oct 2013

En Septembre 2013 un groupe d’experts de notre programme d’Afrique de l’Est et Centrale s’est réuni à Bruxelles avec des organisations de la société civile de la région ainsi que des collègues de plusieurs ONG internationales. 

Des discussions à propos des développements récentes du conflit avec l’Armée de Résistance du Seigneur, et le progrès à l’égard de la surveillance des interventions a entrainer une déclaration conjointe qui souligne les priorités les plus urgentes en abordant la crise persistante dans les zones touchés par la LRA.

Syrie : Profiter de l’élan actuel pour créer un processus de paix porteur de sens

Au moment où les décideurs commencent à réfléchir à une plus grande variété d’options pour répondre à la crise syrienne, David Newton et Teresa Dumasy affirment que ce qui pourra contribuer à transformer la société et à construire une paix durable, c’est un processus de paix multidimensionnel – c’est-à-dire un processus promouvant le large éventail d’initiatives non violentes de paix et de réconciliation qui existent d’ores et déjà au niveau local.

La paix et le progrès en République centrafricaine dépendent de la garantie d’un espace de dialogue

L’annonce d'une mission de maintien de la paix dirigée par l'Union africaine est bien accueilli, mais une coopération nationale et transfrontalière coordonnée en matière de gouvernance et de sécurité est necessaire pour obtenir une solution durable face aux problèmes politiques de la RCA, ainsi que le soutien pour les efforts de paix de la société civile locale.